Chez Éloge du Monde, les voyages que nous vous proposons sont éco-responsables sur un ou plusieurs plans. Mais qu’est-ce que c’est un voyage éco-responsable ?

Pour nous, c’est avant tout une façon de voyager, dans le respect des populations locales et de l’environnement, en faisant au mieux avec les ressources et les moyens dont on dispose et en prenant le temps de vivre une vraie expérience qui peut nous ouvrir les yeux sur une autre réalité, nous faire évoluer.

Le voyage éco-responsable « idéal » est un voyage qui utilise des moyens de transport plus écologiques que l’avion (vélo, train, bateau, nos pieds même pourquoi pas), avec un hébergement chez l’habitant ou dans un établissement avec un impact très faible sur l’environnement. C’est un voyage qui permet de partager le quotidien et la vie des habitants locaux et qui limite les effets négatifs du tourisme sur place.

Cela, c’est l’idéal qu’il est nécessaire d’adapter selon les possibilités de chacun.

Que pouvons-nous faire à chaque niveau du voyage pour se rapprocher de cet idéal, pour continuer à voyager en limitant les impacts négatifs engendrés par notre démarche ?

Un mot-clé : prendre le temps… Ce temps qui nous fait défaut…

Après la 1ère partie de cet article axée sur les thèmes suivants : « Avant de partir / le transport / l’hébergement », retrouvez la 2ère partie « Les moyens de transport sur place / les activités / Une conscience écologique »  :

 

2ème PARTIE : Les moyens de transport sur place / les activités / Une conscience écologique

Les moyens de transport sur place 

Sur place, privilégier les moyens de transport moins polluants que l’avion et la voiture (lorsque cela est possible) permet de limiter son impact sur l’environnement et les populations locales.

Le train

Formidable moyen d’apprécier une large palette de paysages, le train est une façon de voyager souvent très authentique. Qu’il soit moderne ou « antique », un trajet en train permet de faire des rencontres, de découvrir d’autres coutumes et laisse des souvenirs inoubliables.

Au Sri Lanka, le train tout en bois, bien que fréquenté par de nombreux touristes, est resté authentique et traverse des paysages magnifiques à flanc de collines.

Le bateau

Croisière sur le fleuve ou trajet en batobus d’un embarcadère à un autre, le bateau est une opportunité de plonger au cœur de la vie quotidienne de l’endroit où on se trouve. Les fleuves et rivières permettent de transporter les habitants comme les marchandises, à un rythme plus lent que le train. Un trajet en bateau est un moment hors du temps !  En Thaïlande, sur la Chao Phraya, le batobus embarque moines bouddhistes, écoliers, travailleurs, touristes, pour un mélange tout en couleurs !

Le bus

Le bus est souvent le seul moyen de transport en commun pour relier deux villes dans certains pays. Véritable expérience, parfois plus confortable que ce que l’on pense, le bus vous mènera au cœur même de la vie locale, de ses aventures, ses rencontres insolites. Les trajets en bus sont l’occasion de rencontrer et partager avec les habitants, de créer des liens, qui laissent de très beaux souvenirs.

Le vélo

Le vélo est une belle façon de partir à la découverte de quartiers moins fréquentés et tout aussi attrayants. Ou d’explorer la campagne en toute liberté. Que vous soyez au Laos, au Pérou ou en Europe, le vélo est permet de s’immerger dans la vie locale en douceur.

 

Activités – pour découvrir une destination en profondeur

Voyager permet de découvrir d’autres habitudes de vie, d’ouvrir les yeux sur d’autres réalités, de mieux comprendre le monde, qu’on parte à 100 km ou à 10 000 km de chez soi.

Quoi de mieux pour cela que de s’intéresser à des activités permettant de rencontrer la population locale ou à des projets locaux qui rejoignent vos centres d’intérêt.

Entre ces deux extrêmes que sont les vacances all inclusive en club sans sortir de l’hôtel et les séjours bénévoles souvent spartiates dans des centres pour la préservation de l’environnement (par exemple), il y a une multitude de possibilités vous permettant de découvrir, de vous impliquer si vous en ressentez l’envie, de partager des expériences sur place en fonction de vos goûts personnels.

Par exemple :

Vous aimez la plongée et les fonds marins ? A Pemuteran au Nord de Bali, les villageois ont fait face à la destruction des fonds marins et créé des projets locaux pour la sauvegarde des coraux. Plonger sur cette plage et dans la réserve marine exceptionnelle alentour prouve que vous vous intéressez au projet et permet d’encourager les habitants à conserver intacts leurs récifs coralliens.

Vous avez une passion pour les plantes ? A Bali encore, il est possible de faire une belle promenade à la découverte des plantes médicinales indonésiennes avec un guide local spécialisé qui vous expliquera l’utilisation des végétaux pour soigner les patients.

Vous êtes passionné par la cuisine ? Dans presque tous les pays du monde, il est possible d’apprendre la cuisine locale : Au Cap en Afrique du Sud, dans une maison colorée du quartier de Bo Kaap, une famille vous apprend la cuisine traditionnelle, à Quito en Equateur au cœur d’un restaurant typique tenu par un couple franco-équatorien vous découvrirez les saveurs locales…

Il est fort probable que vos passions ou vos centres d’intérêt aient un écho là où vous vous rendez !

De même, intégrer à votre programme une visite dans un atelier qui met en valeur l’artisanat local, tout en respectant ses travailleurs, est une formidable façon de découvrir d’autres pratiques et d’encourager ces initiatives.

Dans de très nombreux pays, des ateliers de tissage ou d’artisanat se sont créés pour sauvegarder le savoir-faire et les techniques locales, certains en mettant en avant les femmes qui sont rémunérées de façon juste et apportent ainsi un revenu au foyer.

Certes, les produits sont plus chers que sur le marché touristique, mais la qualité est incomparable et votre argent profite à une bonne cause. J’ai moi-même acheté une robe en soie dans un atelier similaire au Cambodge il y a 13 ans. En 2019, je mets toujours cette robe qui ne s’est pas abîmée dans le temps.

Des associations existent pour sortir les enfants de la misère et leur donner la chance d’avoir une instruction, pour les sensibiliser à l’écologie et la protection de l’environnement, pour aider les femmes à retrouver une indépendance financière. Ces lieux se visitent et permettent à ces projets de perdurer.

Au Cambodge (à nouveau), l’Association « Pour un Sourire d’Enfants » vous ouvre ses portes et vous permet de découvrir un lieu incroyable, créé pour sortir les enfants de la rue et les scolariser. De la maternelle à l’après-bac, l’école permet à des enfants défavorisés de trouver un métier et de s’insérer. Vous pouvez visiter l’école, manger au restaurant où les plats proviennent du jardin biologique du lieu, vous faire masser ou prodiguer un soin au spa, … Les élèves sont là pour apprendre et se perfectionner, tout en offrant des prestations à un tarif plus que raisonnable.

A Bali, la Green School est une école unique en son genre dans le monde. Souvent donnée en exemple, elle est construite dans des matériaux écologiques et enseigne la protection de l’environnement aux enfants, tout en les incitant à développer leurs propres projets et idées.

Éduqués pour être entreprenants, les élèves sont souvent à l’origine de belles initiatives, reprises dans le pays.

Et c’est une visite passionnante quand on a des enfants !

 

Prendre conscience de son impact écologique sur le pays visité

Nous l’avions déjà évoqué lors d’un précédent article, nos habitudes de tri ont une nette tendance à disparaître lorsqu’on est en vacances. Souvent par manque de praticité sur place plus que par mauvaise volonté.

Les pays que nous visitons ont aussi parfois encore peu conscience de la nécessité de protéger l’environnement.

En Asie, par exemple, les habitants ont depuis toujours pour habitude de prendre leurs repas à emporter, directement dans des gargotes de rue. Avant, les repas étaient servis dans des feuilles de bananiers par exemple, contenants complètement biodégradables. Jeter son « assiette » en bord de route n’avait alors aucun impact négatif. Quand les feuilles de bananier ont été remplacées, modernité oblige, par des contenants en polystyrène, les habitudes de jeter sur la voie publique sont restées, provoquant des montagnes de déchets en pleine nature.

Garder ses habitudes écologiques en voyage nécessite une petite organisation en amont, tout à fait faisable.

Comment faire ?

Sur place, faire le tri des déchets est souvent peu pratique voire inexistant. Essayez de prendre avec vous des objets qui vous éviteront de créer des déchets sur place :

  • Une gourde : elle se remplit partout avec de l’eau potable : dans les aéroports, au buffet du petit déjeuner des hôtels… Il en faut une par personne.
  • Une boite en inox pour manger dehors
  • Une fourchette, un couteau, une cuillère
  • Du savon et du shampoing pour éviter d’utiliser les échantillons des hôtels
  • Une serviette en tissu
  • Un ou plusieurs sacs en tissu pour éviter les sacs plastique. Chez nous, nous avons l’habitude d’avoir toujours un sac sur nous pour faire nos courses, en voyage, c’est pareil !

Je vous invite à relire notre article sur le voyage zéro déchet : ici.

Cette démarche n’est pas forcément plus lourde dans les valises ou plus encombrante. Cela nécessite certes une préparation en amont mais évite tellement de déchets sur place que cela vaut vraiment le coup.

Une fois dans le pays visité, il est nécessaire de faire attention à l’utilisation de la lumière et de l’eau. Et de respecter les directives locales : en Amérique du Sud par exemple, pour ne pas boucher les canalisations des toilettes, une poubelle est mise à votre disposition près des WC pour que vous y jetiez le papier toilette utilisé.

 

Toutes ces actions définissent le voyage éco-responsable tel que nous le voyons chez Eloge du Monde. Mais encore une fois, l’important est de faire au mieux selon les possibilités de chacun et nous nous adaptons à chaque famille, chaque projet que nous rencontrons, pour faire en sorte de créer un voyage inoubliable, qui a du sens. Votre voyage. 

 

Autres actualités

Un nouveau logo !

Un nouveau logo !

Pour fêter les 5 ans d’Éloge du Monde, nous avons décidé de faire évoluer notre logo vers une note plus actuelle. Suite à notre déménagement au Havre cet été, nous avons fait appel à la meilleure agence de communication de la région : 15.100.17 (en référence à...

lire plus
Destination en individuel : Russie aux multiples facettes

Destination en individuel : Russie aux multiples facettes

La Russie, plus vaste territoire de la planète, est le pays des extrêmes et une mosaïque de peuples. Ses paysages et ses villes offrent une diversité surprenante Aurores boréales, villes que tout oppose : Moscou la Stalinienne, Saint Pétersbourg la majestueuse,...

lire plus
Destination en groupe : Ambiance festive à Rio

Destination en groupe : Ambiance festive à Rio

Cohésion ou récompense de votre équipe, voyage entre amis ou en famille agrandie, nous organisons votre voyage en réunissant les plus beaux lieux et des activités insolites, dans le respect et le partage avec les habitants.  Nous nous occupons de tout !  A Rio de...

lire plus

LE SITE :

ACCUEIL Eloge du Monde
L'AGENCE
DESTINATIONS
THEMES
GROUPES / INCENTIVES
ACTUALITES
Toutes les actualités
PAYER SON VOYAGE
NOUS CONTACTER
Mentions légales


SUIVEZ-NOUS :

Nous suivre sur Facebook     Nous suivre sur instagram

ELOGE DU MONDE :

Agence de voyages sur mesure à domicile.
Pour prendre rendez-vous :
TEL : +33 9 72 56 07 15
MAIL : contact@elogedumonde.fr